L’Oiseau d’Or

oiseauor

L'Oiseau d'Or, textes et linogravures de Solenne et Thomas, publié aux éditions Gautier Languereau.

A post shared by Studio Tomso/ illustrateurs (@solenne_et_thomas) on

Tout a commencé un jour de février 2014 où nous avons accroché les tableaux au couvent des Récollets à Cognac, le temps d’une exposition. Une série de linogravures était née par pur plaisir, l’hiver, dans notre atelier. Une série d’une quinzaine de linogravures imprimées en noir et blanc sur notre presse, avec, pour point commun, un oiseau, volant à travers différents paysages, à la rencontre d’animaux.

studiotomso-illustrations-linogravure-presse-3 studiotomso-illustrations-linogravure-presse-4studiotomso-illustrations-linogravure-presse-2

studiotomso-illustrations-linogravure-exposition-cognac-7

SONY DSC

SONY DSC

Puis nous avons eu envie de présenter notre projet à une maison d’édition, les éditions Gautier Languereau.

Ensemble, nous avons réfléchi à la forme de ce livre, à l’ambiance, au rendu. L’équipe a été adorable et a toujours été très à l’écoute, un vrai plaisir. Nous avons, pour la première fois, écrit le texte. Nous le souhaitions très poétique et surtout très épuré.

Oiseau_d_Or-pl1-essaiCertaines planches ont été écartées du projet et de nouvelles ont été réalisées. Plusieurs essais de composition pour la couverture, avec les recherches typos. Pour finalement dessiner à la main le titre.   studiotomso-couverture-3b

En fin d’année 2015 est sorti le livre L’Oiseau d’Or paru aux Editions Gautier Languereau. Ce livre est cher à nos cœurs car nous avons créé les images et le texte et aussi parce qu’il a été réalisé à un moment tout particulier.

13043303_778671612268238_2426828519934318362_n

 

Les linogravures de Thomas

studiotomso-illustrations-linogravure-animaux-1

studiotomso-illustrations-linogravure-presse-4

Thomas travaille beaucoup en ce moment sur sa série d’illustrations en linogravure. On a pris nos marques avec la presse, et on se rend vraiment compte que ça change la vie ! Plus de précision, possibilité de travailler en grand format, et nous avons gagné évidemment en rapidité donc possibilité de consacrer plus de temps à la créa ! 10 ans que je n’avais plus utilisé de presse pour la linogravure. Je suis vraiment ravie que Thomas aime aussi cette technique que je eu la chance d’apprendre dans un atelier d’artistes à Nantes.

A +

Solenne